Retour à
Accueil
Sites du Groupe Recherche
Contact

Dernière ligne droite avant la mise en service du premier parc éolien en mer de France au large de Saint Nazaire

  • EMR

Saint-Nazaire, le 22 septembre 2022 – Le parc éolien de Saint-Nazaire, codétenu par EDF Renouvelables et EIH S.à r.l., une filiale d’Enbridge Inc. et CPP Investments, a reçu ce jeudi 22 septembre 2022 la visite d’Emmanuel Macron, Président de la République française, de Christophe Béchu, Ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, d’Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la Transition énergétique, d’Hervé Berville, Secrétaire d’Etat chargé de la Mer, et de Sarah El Haïry, Secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et du Service national universel.

Une belle occasion de faire le point sur l’avancée du chantier du premier parc éolien en mer de France, qui illustre la concrétisation de la filière industrielle française de l’éolien en mer. La mise en service de ce parc de 480 MW prévue en fin d’année 2022, est en ligne avec les ambitions du gouvernement français de construire 40 GW d’éolien en mer d’ici 2050.

Après la pose des premières éoliennes du parc de Saint-Nazaire mi-avril, les 80 éoliennes, soit la totalité du parc, sont désormais installées en mer. Elles devraient produire en fin d’année, l’équivalent de 20% de la consommation en électricité de la Loire-Atlantique.

Depuis le lancement du chantier il y a près de trois ans, le parc éolien en mer de Saint-Nazaire a tenu ses engagements en matière d’emploi. 2 300 emplois ont été mobilisés en France, dont 1 200 en Région Pays de la Loire. La pérennisation d’une partie des emplois et du savoir-faire développé est notamment assurée par la création d’usines en France : celle de GE Renewable Energy par exemple pour l’assemblage des nacelles et génératrices à Montoir-de-Bretagne, et l’usine Anemos des Chantiers de l’Atlantique pour la construction de sous-stations en mer.

Ce projet, remporté dans le cadre d’un appel d’offres de l’Etat en 2012, a participé à la montée en puissance d’une filière française des énergies marines renouvelables compétitive. Grâce à l’acquisition de nouvelles compétences, les entreprises impliquées sur le chantier du parc de Saint-Nazaire se positionnent aujourd’hui sur d’autres projets éoliens en mer en France, dans le reste de l’Europe et du monde.

Une fois le chantier terminé, la base d’exploitation et de maintenance du parc à la Turballe fera travailler directement une centaine de personnes durant les 25 années d’exploitation du parc éolien en mer de Saint-Nazaire.

Bruno Bensasson, Directeur Exécutif du Groupe EDF, en charge des énergies renouvelables et Président Directeur Général d’EDF Renouvelables, a déclaré au nom du consortium du Parc éolien en mer de Saint Nazaire : « Nous sommes très fiers de voir le parc éolien en mer de Saint Nazaire entrer dans sa dernière phase de mise en service. Entièrement opérationnel d’ici la fin de l’année, il sera le premier parc éolien en mer de France. Cette installation de production d’électricité renouvelable n’aurait pu voir le jour sans une étroite coopération avec l’Etat et l’ensemble des acteurs du territoire, élus, associations environnementales, pêcheurs, acteurs économiques et riverains. Ancré dans son territoire, ce parc s’inscrit pleinement dans la Stratégie Nationale Bas-Carbone du Gouvernement qui vise la neutralité carbone dès 2050, par la sobriété et les énergies décarbonées, nucléaire et renouvelables.».

A propos d’EDF Renouvelables

EDF Renouvelables est un leader international de la production d’électricité renouvelable avec une capacité installée éolienne et solaire de 15,6 GW bruts (10,1 nets) dans le monde. Majoritairement présent en Europe et en Amérique du Nord, EDF Renouvelables poursuit son développement en prenant position sur des marchés émergents prometteurs tels que : le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud et le Moyen-Orient. Historiquement active dans l’éolien terrestre et le photovoltaïque, la Société se positionne aujourd’hui fortement sur l’éolien en mer et sur des technologies nouvelles comme le stockage d’énergie. EDF Renouvelables assure le développement et la construction de projets d’énergie renouvelable ainsi que leur exploitation-maintenance. EDF Renouvelables est une filiale du groupe EDF.

Pour plus d’information : www.edf-renouvelables.com

Suivez-nous sur Linkedin : https://www.linkedin.com/company/edf-renouvelables et sur Twitter @EDF_RE en français et @EDF_Renewables en anglais.

Contacts EDF Renouvelables

Manon de Cassini-Hérail

manon.decassini-herail@edf-re.fr

06 29 48 43 40

Eugénie Gai

eugenie.gai@edf-re.fr

06 10 89 41 24

Emilien Lacroix

emilien.lacroix@edf-re.fr

06 38 96 49 48

À propos d’Enbridge

Enbridge Inc. est la première société nord-américaine d’infrastructures énergétiques dotée de plateformes commerciales stratégiques comprenant un réseau étendu de pipelines de pétrole brut, de liquides et de gaz naturel, des services publics réglementés de distribution de gaz naturel ainsi que des installations de production d’énergie renouvelable. La société livre en toute sécurité plus de 3 millions de barils de pétrole brut par l’entremise de son réseau principal et de son pipeline Express. Ce volume représente environ 62 % des exportations de pétrole brut canadien aux États-Unis. De plus, en desservant les principaux bassins d’approvisionnement et marchés, la société livre quelque 18 % de tout le gaz naturel consommé aux ÉtatsUnis. Les services publics réglementés de la société comptent environ 3,7 millions de clients de détail en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick. De plus, Enbridge détient des participations dans des installations d’énergie renouvelable d’une capacité de production nette de plus de 1 700 MW en Amérique du Nord et en Europe. Les actions ordinaires de la société sont inscrites à la cote des Bourses de Toronto et de New York sous le symbole ENB.

Contact Enbridge

Mandy Dinning

media@enbridge.com

A propos de CPP Investments

Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments) est une organisation professionnelle de gestion de placements qui gère la caisse dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, les placements sont effectués partout dans le monde dans des actions de sociétés ouvertes et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. Investissements RPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2021, la caisse totalisait 497,2 milliards de dollars canadiens.”

Contact CCP Investments

Steve McCool

smccool@cppib.com