Retour à
Accueil
Sites du Groupe Recherche
Contact

EDF Renouvelables lance la construction d’une centrale photovoltaïque sur le site de la centrale nucléaire en déconstruction de Creys-Malville, en Isère

  • Solaire

Paris, le 29 avril 2022 – EDF Renouvelables lance le chantier d’une centrale solaire au sol de 12 MW sur les terrains de la centrale nucléaire de Creys-Malville, actuellement en cours de démantèlement. La future centrale contribue au Plan solaire d’EDF, qui vise à faire du Groupe l’un des principaux acteurs de l’énergie solaire en France, avec 30 % de parts de marché d’ici 2035.

Localisée dans le département de l’Isère, la centrale solaire s’étendra sur une surface de 10 hectares. Sa production permettra d’alimenter l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 6 000 habitants, soit l’équivalent des populations de Morestel et Creys-Mépieu réunies. En choisissant cette implantation, le groupe EDF complète ses investissements dans le territoire en y apportant une nouvelle expertise de production d’électricité bas carbone.

Après les opérations de terrassement préalables engagées en octobre 2021, EDF Renouvelables lance désormais les travaux de construction de la centrale. Ces derniers débuteront par l’installation des structures supportant les panneaux photovoltaïques. Ces opérations seront suivies par la mise en place des 22 000 panneaux photovoltaïques, à partir de l’été 2022. La mise en service est, quant à elle, prévue début 2023.
Le projet de centrale solaire génèrera des retombées économiques locales complémentaires à celles du chantier de démantèlement, dès sa phase de construction, avec notamment le recours à Brunet TP, une entreprise du territoire pour la réalisation des opérations de terrassement. Les habitants situés à proximité de la centrale auront également l’opportunité d’investir à partir du mois de juin dans sa construction au travers d’une campagne de financement participatif.

Sur le site de Creys-Malville, EDF exploite une installation d’entreposage du combustible et mène les opérations de démantèlement du réacteur Superphénix. Mis en service en 1986 et à l’arrêt depuis 1997, il est aujourd’hui le plus grand réacteur nucléaire en déconstruction dans le monde.

Pour Sofiane Boukebbous, Directeur de Zone Sud-Est et Outre-Mer d’EDF Renouvelables : « Nous sommes heureux de lancer la construction de la centrale solaire sur le site de la centrale nucléaire en déconstruction de Creys-Malville. Ce projet est le résultat d’une collaboration étroite entre les équipes de la centrale nucléaire et d’EDF Renouvelables. Il symbolise la continuité d’une production d’énergie bas carbone et le savoir-faire des équipes du site de Creys en termes de démantèlement nucléaire. Ce nouveau projet participe à la mise en œuvre du Plan solaire d’EDF».

Pour Mathieu Ponnet, Directeur du site EDF de Creys-Malville : « Nous sommes fiers d’accueillir sur le site de Creys-Malville, cette future installation de production d’énergie neutre en CO2 et d’accompagner nos collègues d’EDF Renouvelables dans sa réalisation. Cette collaboration 100% EDF illustre notre participation active aux enjeux de la transition énergétique, incarnée par la raison d’être du Groupe. En menant côte à côte la construction d’un parc photovoltaïque d’exploitation et la déconstruction de SUPERPHENIX, nous faisons une nouvelle démonstration de la complémentarité des énergies et de la capacité de l’entreprise à assurer le cycle de vie complet de toutes ses installations industrielles.».

Suivez-nous sur les Réseaux Sociaux