Retour à
Accueil
Sites du Groupe Recherche
Contact

Inauguration de la base de maintenance du parc éolien en mer de Saint-Nazaire qui accueillera une centaine de personnes sur le port de La Turballe

  • EMR

La base de maintenance du parc éolien en mer de Saint-Nazaire, située à La Turballe, a été inaugurée ce jour en présence de M. de La Laurencie, Directeur du projet du parc éolien en mer de Saint-Nazaire, M. Cadro, Maire de La Turballe, Mme Meignen, Présidente du syndicat des Ports de Loire-Atlantique, M. Nicolle, Directeur Général de SAEM Loire-Atlantique Pêche et Plaisance, ainsi que M. Bergue, Sous-Préfet de Saint-Nazaire. Dès l’installation des premières éoliennes au printemps 2022, ce bâtiment écoresponsable accueillera l’équipe d’une centaine de personnes chargée de l’exploitation et de la maintenance du parc.

Un lieu névralgique mobilisant une centaine d’emplois

 Localisée sur le port de La Turballe, la base est située à proximité géographique du parc. Elle est composée d’un bâtiment et de pontons destinés à accueillir 3 navires de transfert de personnel (CTV).

Lorsque l’exploitation des 80 éoliennes sera lancée courant 2022, cette base deviendra progressivement le centre de l’activité du parc éolien en mer depuis la terre. L’équipe de la base de maintenance aura en effet à terme la charge de la gestion de l’exploitation et de la maintenance du parc au quotidien. Pour une production optimale, les opérations auront lieu 7j/7 en fonction des conditions météo.

La création d’une centaine d’emplois aux compétences diverses est nécessaire pour mener à bien les différentes missions : surveillance des accès au parc, supervision de la production électrique ou encore maintenance préventive et corrective légère[1]. Les recrutements ont déjà commencé pour certains métiers et se termineront courant 2022. Responsable d’exploitation et responsable logistique, technicien de maintenance et technicien logistique, chef de pont, inspecteur qualité, chargé de conduite ainsi que les fonctions administratives, autant d’hommes et de femmes du territoire se lanceront dès l’année prochaine dans la suite de l’aventure du 1er parc éolien en mer de France.

Pour permettre les rotations de personnel entre la base et le parc éolien en mer, 3 navires de transfert de personnel (CTV), en cours de fabrication au chantier OCEA en Vendée pour la société LD Tide, seront amarrés au futur quai EMR sur des pontons fabriqués par la société nantaise ETPO.

Les choix relatifs au bâtiment, aux pontons et au parking ont été faits en collaboration étroite avec les représentants du port de La Turballe, les usagers du port, le Département et la commune de La Turballe.

Lors de l’inauguration de la base de maintenance  Olivier de La Laurencie, Directeur du projet du parc éolien en mer de Saint-Nazaire d’EDF Renouvelables au nom du consortium, a déclaré : « Cette étape, qui s’inscrit également dans la remarquable dynamique d’essor du port de La Turballe, marque une nouvelle avancée du chantier vers la mise en exploitation du parc. Nous sommes heureux de voir aujourd’hui ce nouveau bâtiment inauguré. Il est dans la démarche du label « Energie positive / Carbone minimum » et une centaine de personnes y travailleront pendant les 25 années d’exploitation du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. »

Un bâtiment de maintenance écoresponsable

Le bâtiment, d’une emprise au sol de 1250 m² (dont 751 m² d’entrepôt), a été construit pour être fonctionnel et innovant. Dessiné en suivant des lignes discrètes et épurées, il s’inscrit dans une démarche écoresponsable.

Le cabinet d’architecture CAN a été missionné pour travailler à l’intégration paysagère de ce bâtiment. Celui-ci a été conçu en prenant compte d’un grand nombre de paramètres répondant au cahier des charges du maître d’ouvrage :

  • Logique bas carbone avec des matériaux durables et recyclables et grâce au choix d’entreprises locales, permettant de limiter le transport longue distance ;
  • Conception bioclimatique du bâtiment[2];
  • Performance de l’enveloppe réduisant notamment les besoins énergétiques ;
  • Choix de matériaux intérieurs pour garantir la qualité d’air.

L’ingénieur-architecte Margaux Pétillon en charge de la conception du bâtiment, présente à l’inauguration, a expliqué : « Outre la conception durable et biosourcée qui est la base de notre philosophie, ce bâtiment tire parti de son implantation face à la mer pour offrir à ses usagers un lieux de travail inspirant tout en s’intégrant dans le paysage maritime. En restant dans un souci de sobriété, une attention particulière a été portée à la mise en valeur des matériaux de construction biosourcés dans le bâtiment, ils contribuent à l’ambiance intérieure comme à la sensibilisation des usagers sur ces modes constructifs. »

Les entreprises Legendre Génie Civil, CCL Construction, Mabileau TP Shipelec et LB EcoHabitat notamment ont participé à la construction de ce bâtiment à charpente de bois, isolé en béton de chanvre et chaux, aux éclairages à LED et sans climatisation. Il est équipé de panneaux solaires fournissant 1 000 kWh/mois depuis leur mise en service cet été.

Construit sur trois niveaux, dont une terrasse panoramique, il possède également un entrepôt permettant de stocker les pièces nécessaires à la maintenance du parc. Pour le bon fonctionnement des activités d’exploitation et de maintenance, la base est équipée d’une salle de contrôle et télécommunication, de vestiaires et de bureaux. Le parking en bas de la résidence Phaidra permettra au personnel de stationner ses véhicules.

 

[1] Notamment la réparation de petites pièces. Les opérations de maintenance correctives lourdes s’effectueront depuis d’autres ports.

[2] Bâtiment dont l’implantation et la conception prennent en compte le climat et l’environnement immédiat, afin de réduire les besoins en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage

 

A propos du Parc éolien en mer de Saint-Nazaire

Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire est codétenu à parts égales par EDF Renouvelables et EIH S.à r.l. (Enbridge Inc. et CPP Investments). Ce partenariat se caractérise par une expérience solide, éprouvée au travers d’autres projets menés en matière d’énergies renouvelables.

Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire a lancé sa construction en août 2019. Composé de 80 éoliennes et situé entre 12 et 20km des côtes, le parc produira l’équivalent de la consommation électrique de 20% de la Loire-Atlantique.

Sa mise en service est prévue pour fin 2022.

Pour plus d’informations : http://parc-eolien-en-mer-de-saint-nazaire.fr/

Suivez-nous sur Twitter @EolienMerSNA et Facebook @ParcEolienEnMerSaintNazaire

Contact presse

DISOBEY pour Parc Eolien en mer de Saint-Nazaire

Mathilde Mermod – tel. : +33 (0)6 22 93 36 81  – courriel : mm@agence-disobey.com

A propos des Ports de Loire Atlantique

Créé le 1er janvier 2020, à l’initiative du Département de Loire-Atlantique, des Communes de Piriac-sur-Mer, Préfailles, La Plaine-sur-Mer et Saint-Michel-Chef, rejoints par les Communes de La Turballe, Le Croisic et Pornic ainsi que par la Communauté d’Agglomération de Pornic Agglo-Pays de Retz, le Syndicat mixte Les Ports de Loire-Atlantique est désormais l’autorité portuaire délégante de 13 ports maritimes et fluviaux du territoire, représentant 4 600 places. Ainsi, il a compétence sur l’aménagement, l’entretien, la gestion et l’exploitation des équipements portuaires mais également la mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie dans le domaine portuaire ainsi que la gestion des espaces publiques en interface ville-port. Dès lors, le Syndicat Mixte Les Ports de Loire-Atlantique prend en charge les infrastructures portuaires et se donne pour vocation de les moderniser et de les développer, afin de leur permettre de relever les challenges maritimes de demain. Il est, à ce titre, le maître d’ouvrage du vaste projet de réaménagement du port de La Turballe.

Contact

Syndicat mixte Les Ports de Loire-Atlantique

8, place Pierre Sémard, Tour Météor 2

44600 Saint-Nazaire

Tel. : 02 49 70 04 20 – contact@ports.loire-atlantique.frwww.lesportsdeloireatlantique.fr