Retour à
Accueil
Sites du Groupe Recherche
Contact English

Le groupe EDF accélère dans l’éolien et le solaire en France

  • Institutionnel

Premier électricien par sa puissance renouvelable installée en France et dans l’Union européenne, le groupe EDF confirme son accélération dans le secteur des énergies renouvelables en France, avec une croissance des capacités installées brutes de sa filiale EDF Renouvelables de plus de 70 % au cours des cinq dernières années, soit un rythme moyen de +12%/an. Plusieurs avancées significatives marquent particulièrement l’année 2019.

Réussite de la phase préparatoire du Plan Solaire
Le Plan Solaire vise à faire du Groupe, de nouveau, le leader du solaire en France avec un objectif de 30 % de part de marché d’ici 2035. Deux ans après son annonce, la phase préparatoire s’achève, avec de premiers résultats concrets :

  • Concernant les centrales solaires au sol, le Groupe a multiplié par 7 en deux ans la surface foncière sécurisée, pour atteindre 2 000 hectares. Sur la même période, le volume de projets disposant d’un permis de construire a été multiplié par 5, et le nombre de projets lauréats des appels d’offres organisés par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) par 6.
  • Les installations solaires en toiture portées par la filiale EDF ENR, connaissent également un fort déve-loppement. Avec 20 % de part de marché, le Groupe est aujourd’hui leader en France de l’autoconsommation solaire avec plus de 10 000 installations sur le marché résidentiel et une centaine chez les clients industriels et tertiaires.

La phase préparatoire du Plan Solaire a donc été menée avec succès. Il entre désormais dans sa phase de déploiement opérationnel. La durée totale de développement d’un projet solaire, depuis l’identification d’un site jusqu’à la mise en service de l’installation, est actuellement en France de l’ordre de 4 à 5 ans.

Renforcement de l’éolien terrestre

2019 est une année record en matière d’éolien terrestre pour le groupe EDF en France avec la mise en service de près de 200 MW de capacités et la mise en construction d’un volume équivalent. EDF Renouvelables vient par exemple de procéder au renouvellement (« repowering ») de son parc éolien de Petit-Canal (Guadeloupe). Cette opération de remplacement des éoliennes a permis de doubler la capacité installée du parc, qui s’élève désormais à 12 MW, tout en divisant par deux le nombre d’éoliennes (14 éoliennes contre 32 précédemment).

Concrétisation des projets dans l’éolien en mer
Le groupe EDF a annoncé, il y a quelques semaines, le lancement de la construction du parc éolien en mer de Saint-Nazaire avec son partenaire canadien Enbridge. D’une capacité installée de 480 MW, ce parc sera le premier à être implanté au large des côtes françaises, avec une mise en service prévue en 2022. Il est prévu de lancer la construction des projets de Fécamp et de Courseulles-sur-Mer courant 2020. Enfin, le consortium mené par EDF Renouvelables a été déclaré cet été lauréat du 3ème appel d’offres lancé par le Gouvernement pour le projet de Dunkerque (environ 600 MW).

Grâce à ces succès, EDF Renouvelables vient de franchir la barre symbolique des 2 000 MW bruts de capacité d’éolien et de photovoltaïque installées en France. Cette accélération dans les énergies renouvelables s’inscrit dans la stratégie CAP 2030 d’EDF, dont l’objectif est de doubler les capacités renouvelables mondiales du Groupe pour les porter à 50 GW nets en 2030, très majoritairement par croissance organique. Elle démontre également l’engagement du Groupe à contribuer aux objectifs ambitieux fixés par le Gouvernement en matière d’énergies renouvelables dans le cadre de la loi énergie-climat et de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, pour porter la part de l’électricité renouvelable (hydroélectricité, éolien, solaire, biomasse et géothermie) à 40% de la production française d’électricité en 2030.

Bruno Bensasson, Directeur Exécutif Groupe d’EDF en charge du Pôle énergies renouvelables et Président-Directeur Général d’EDF Renouvelables a déclaré : « La croissance de nos activités en France est forte, grâce à l’engagement de nos équipes auprès des territoires. L’année 2019 est globalement marquée, pour EDF Renouvelables, par une accélération dans le monde et un double rééquilibrage de nos activités sur le plan des technologies – vers plus de solaire et d’éolien en mer – et sur le plan de nos géographies, vers plus d’Europe et de pays émergents. Ces succès concourent à la mise en oeuvre de la stratégie CAP 2030 d’EDF qui vise à faire de notre Groupe un leader mondial de l’électricité neutre en carbone, en s’appuyant à la fois sur le nucléaire et les énergies renouvelables, en particulier l’hydraulique, l’éolien et le solaire. »

Ce communiqué de presse est certifié. Vérifiez son authenticité sur medias.edf.com

À propos d’EDF
Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergies et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé sur l’énergie nucléaire, l’hydraulique, les énergies nouvelles renouvelables et le thermique. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 39,8 millions de clients (1), dont 29,7 millions en France. Il a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 69 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

(1) Les clients sont décomptés fin 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.

N’imprimez ce message que si vous en avez l’utilité.

EDF SA 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 Capital de 1 525 484 813 euros 552 081 317 R.C.S. Paris www.edf.fr

CONTACTS Presse :

Manon de Cassini-Hérail 01 40 90 48 22 Daniel Da Costa 01 40 90 22 26

Analystes et Investisseurs : 01 40 42 40 38