Retour à
Accueil
Sites du Groupe Recherche
Contact

Une entreprise normande choisie pour le futur transport maritime des personnels du parc éolien en mer de Fécamp

  • EMR

Alors qu’à terre le chantier du parc éolien en mer de Fécamp avance avec la construction des fondations gravitaires sur le port du Havre, les travaux de préparation pour les installations en mer continuent en vue d’un démarrage au premier trimestre 2022. Quotidiennement des personnels au large seront transférés pour assurer les phases de chantier puis de maintenance du parc. Après un appel d’offres international, l’entreprise rouennaise TSM (Thomas Services Maritimes), associée à l’entreprise Windcat Workboats, a été retenue pour assurer ces transferts.

TSM mettra à disposition un navire de transfert de personnel (CTV – Crew Transfer Vessel) dédié, qui sera construit aux chantiers nautiques Delavergne d’Avrillé en Vendée (85), avant d’être équipé et motorisé de manière adaptée. Ce type de navire, d’une longueur de 25 mètres, est en effet spécialement construit pour répondre aux spécificités des transferts de personnels en mer sur les plateformes des éoliennes, telles que les 71 qui seront implantées au large de Fécamp.

Opérateur majeur de la place portuaire rouennaise rayonnant à l’échelle européenne, TSM opère déjà sur des parcs éoliens en mer avec d’autres navires de sa flotte et s’appuie pour cette future prestation sur l’expertise de son partenaire leader européen en la matière Windcat Workboats.

Bertrand ALLANIC, Directeur du Parc éolien en mer de Fécamp d’EDF Renouvelables a déclaré au nom du consortium : « Nous sommes heureux de contribuer à la poursuite du développement de TSM, société rouennaise, qui s’est investie dans l’éolien depuis plusieurs années. Pour le Parc éolien en mer de Fécamp, c’est une nouvelle preuve de sa volonté d’imprimer au projet un ancrage normand fort. Cela marque une nouvelle étape dans la concrétisation du parc et plus particulièrement de sa maintenance qui sera gérée depuis la base en cours de finalisation sur la presqu’île du port de Fécamp. ».

Loïc THOMAS, Président du Groupe TSM et de TSM Windcat a ajouté : « Nous sommes extrêmement heureux de soutenir le Parc éolien en mer de Fécamp avec nos CTV français de haute qualité. Ce projet étant en construction, nous sommes d’ores et déjà prêts, avec notre partenaire de longue date Windcat Workboats, à fournir à notre client une flotte de navires modernes, fiables et efficaces, à la pointe de la technologie. Les navires TSM Windcat 53 et TSM Windcat 54 qui sont construits pour le Parc, selon les nouvelles règles HSC du pavillon français, pourront transporter jusqu’à 26 passagers à une vitesse de croisière de 26 nœuds. Nous sommes maintenant occupés à recruter et à former les équipes françaises de TSM Windcat, à terre et en mer, avec le support de notre partenaire Windcat Workboats, et nous sommes impatients de commencer nos opérations en 2022 à Fécamp. ». 

À propos du parc éolien en mer de Fécamp

Porté par EDF Renouvelables, EIH S.a.r.l. (détenue par Enbridge Inc. et CPP Investments) et wpd Offshore, le parc éolien en mer de Fécamp, d’une capacité de près de 500 MW, sera composé de 71 éoliennes localisées entre 13 et 22 km au large des côtes. En construction depuis 2020, sa mise en service est prévue en 2023. Il produira alors l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 770 000 personnes, soit plus de 60% des habitants de Seine-Maritime. 

Pour plus d’information, cliquez ICI

CONTACT PRESSE

Agence Partenaires d’Avenir

Jean-Marc Deverre

06 24 48 19 80 – jeanmarc.deverre@partenairesdavenir.com